Campuzine

Les députés n’ont pas manqué d’exprimer leurs inquiétudes par rapport à l’Université virtuelle du Sénégal (Uvs), évoquant les problèmes liés aux ordinateurs, aux tablettes et à la connexion internet. Mary Teuw Niane a tenu à rassurer ces derniers. « Nous n’avons pas créé l’Uvs dans un esprit occidental. Il faut construire cette communauté d’apprenants, avoir le sentiment d’appartenir à l’université .C’est ce qui a amené la conception de l’Eno. Ça crée au sein des communautés un espace d’apprentissage communautaire.

Pendant 4 tours d’horloge, la lettre de politique sectorielle de développement du ministère a discuté par les participants à l’atelier de validation. Sous la présidence du Pr Mary Teuw Niane, la cellule d’étude et de planification et le consultant Gorgui Guèye ont présenté le travail entamé depuis plus d’un an.

L’enfant du riche et celui du pauvre ont les mêmes chances d’accéder à une formation de leur convenance dans une université publique sénégalaise. Avec la plateforme Campusen, les connaissances ne pèsent plus dans les orientations. Le critère déterminant est la performance. Cette innovation technologique a permis à l’Etat du Sénégal de réaliser des économies avec la dématérialisation du processus.

Malgré les échos favorables recueillis auprès des bénéficiaires et autres élus locaux, les centres de recherche et d’essais n’ont jamais l’objet d’une évaluation scientifique depuis leur création. L’Institut universitaire de l’économie et du développement (IUED), a engagé ses pensionnaires sur ce travail de recherche très utile pour les autorités du ministère de l’enseignement supérieur,de la recherche et de l’innovation.