Réhabilitation et extension à l'UCAD: la réception provisoire de certains amphithéâtres rassure enseignants et étudiants à la faculté des sciences et à la faculté des lettres

Plus d'un an après le lancement officiel par le Chef de l'Etat, les travaux d'extension et de réhabilitation à l'université Cheikh Anta Diop sont dans une phase avancée.    

Déjà des réceptions provisoires sont faites dans certaines facultés.

Au grand bonheur des enseignants et des étudiants de la faculté des sciences, l'amphithéâtre 7 est de nouveau fonctionnel.

 Pour le Pr Mamadou  Barry enseignant au département de mathématiques: " c'est un grand ouf de soulagement qui est poussé".

La même appréciation est faite par les étudiants trouvés dans l'amphithéâtre entrain de réviser leurs cours.

Le gros œuvre du bloc des laboratoires est terminé.

A la faculté des lettres et sciences humaines, c'est le même constat qui est fait.

Plus besoins pour les étudiants de s'asseoir sur des briques ou de tendre l'oreille pour entendre le professeur.

A la faculté des sciences juridiques et politiques, les travaux se poursuivent aux amphithéâtres Ahmed Baaba et Khaly Madiakhate Kala.

À l'auditorium Khaly Amar FALL, les travaux de réhabilitation continuent.

Au campus social, le chantier des résidences de 4000 mille est dans une ambiance soutenue.

Le va et vient des ouvriers et de leurs engins sous la supervision des ingénieurs est très intense.

Pour le recteur, Pr Ibrahima Thioub, " la réception de l'ensemble des chantiers va permettre d'atténuer considérablement les difficultés au niveau des facultés et du campus social".

 

PNG  IHDR szzsBIT|d pHYsjtEXtSoftwarewww.inkscape.org<TIDATX׿J\AlNRO%6K4Vi|I7@+Il bcaAlHēbջށIၯ|3ϤPzERzmT¿Q/w`'u}94kX*#wgl%wv~G Wk|ӥ)^=\ø1f[8Lr 菪IENDB`