Campuzine

Un bref clin d’oeil à la préhistoire, précisément à l’âge de la pierre polie, qui coïncide avec la nais- sance de l’agriculture, permet d’établir la centralité, je dirais même le caractère sacré des sciences et techniques dans l’humanisation de l’être animal qu’est l’homme, mais aussi et surtout leur place dans la création des moyens de subsistance et de développement économique, social et culturel de nos pays.
En effet, il y a environ 10 000 ans, l’Homme ne produisait presque pas et vivait essentiellement de cueillette, de chasse et de pêche.

Le panel sur l’enseignement des sciences et des mathématiques a vu la participation de plusieurs acteurs étatiques et des partenaires au développement présents à la triennale de l’ADEA.

En introduction, le professeur Abdou sene mathématicien et directeur de l’enseignement supérieur privé, est revenu sur  » la centralite et le caractère sacré des sciences et techniques dans l’évolution de l’homme avec la création des moyens de subsistance et de développement socio-économique ».

Une délégation du Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche séjourne en Malaisie du 20 au 25 mars 2017 dans le cadre de la coopération entre le Sénégal et la Malaisie. Conduite par le Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Pr Mary Teuw NIANE, la délégation est constituée du Directeur général de la Recherche, du Recteur de l’UVS, des cinq Directeurs des ISEP de Thiès, Diamniadio, Bignona, Richard Toll et Matam et du Conseiller technique du Ministre chargé des équipements techniques et scientifiques et de la Cité du Savoir.

L’Université Alioune Diop de Bambey, qui fête ses dix années d’exis­tence, va monter en puissance avec l’ouverture prochaine du département de médecine.

Le département de médecine de l’Université Alioune Diop de Bambey va ouvrir ses portes en octobre prochain. Cette ouverture, si on en croit le Professeur Lamine Guèye, recteur de l’Université Alioune Diop de Bambey, contribuera de façon significative à l’amélioration de l’accès à des soins de santé de qualité des populations de Diourbel par un renforcement des ressources humaines et l’installation de médecins spécialistes.