Campuzine

Le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche porte à la connaissance des NOUVEAUX BACHELIERS DE LA SESSION DE REMPLACEMENT 2016, que les candidatures pour les demandes d’orientation et d’inscription dans les institutions publiques d’enseignement supérieur sont ouvertes sur la plateforme en ligne orientation.campusen.sn du lundi 07 novembre 2016 jusqu’au dimanche 20 novembre 2016 à minuit.

La réunion impliquera les Ministres de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique du Bénin, du Burkina Faso, du Cameroun, de la Côte d’Ivoire, du Congo Brazzaville, du Mali, du Niger, du Sénégal et du Togo; le Ministre de la Recherche Scientifique et de l’Innovation (MINRESI) du Cameroun, le Ministre de l’Energie, des Mines et des Carrières du Burkina Faso, le Ministre des Mines du Mali, les Ministres des Mines et de l’Industrie du Niger et du Sénégal, le Ministre du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé du Niger, le Ministre du Commerce, du Secteur Informel, de la Consommation et de la Promotion

Le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche informe tous les nouveaux bacheliers 2016 qui ont déjà procédé à leur demande d’orientation via la plateforme orientation.campusen.sn que les propositions d’orientation dans les universités publiques sont disponibles et consultables sur la même plateforme à compter du lundi 07 novembre 2016. 

A cet effet, les nouveaux bacheliers qui auront validé leur proposition d’orientation peuvent s’acquitter des formalités de paiement de leurs droits d’inscription (25.000 FCFA + 500 FCFA de frais de transfert),

Dans les universités sénégalaises, les Masters seront bientôt enseignés en français et en anglais. Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Mary Teuw Niane, a réaffirmé cette volonté d’ouverture lors du lancement du Programme de partage de connaissances Ksp de la République de Corée avec quelques pays africains. Une ouverture de l’enseignement supérieur vers plus d’apprentissages en anglais.

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Mary Teuw Niane, a réaffirmé cette orientation, le 13 octobre, lors d’une rencontre de lancement du Programme Ksp (Knowledge sharing program)